Ce qui nous guérit,

c'est le flot de la vie!

 

MESSAGES

Mercredi 4 Septembre

CODE D ' ÉTHIQUE LAKOTA

1. Lève-toi avec le soleil pour prier. Prie seul. Prie souvent. Si tu parles, le Grand Esprit t'écoutera.

2. Sois tolérant avec ceux qui sont perdus sur leur chemin. L' ignorance, la vanité, la colère, la jalousie et l'avidité découlent d'une âme perdue. Prie pour eux, pour qu'ils obtiennent des guidances.

3. Cherche toi-même, par toi-même. Ne laisse pas les autres tracer ton chemin à ta place. C'est ta route à toi seul. D'autres peuvent le parcourir avec toi, mais personne ne peut le parcourir à ta place.

4. Traite les invités que tu reçois dans ta maison avec beaucoup de considération.

Sers-leur la meilleure nourriture, donne-leur le meilleur lit et traite-les avec respect

et honneur.

5. Ne prends pas ce qui n'est pas à toi, que ce soit d'une personne, d'une communauté,

de la nature ou d'une culture. Si ça n'a été ni gagné, ni donné, ce n'est pas à toi.

6. Respecte toutes les choses qui sont placées sur cette terre - les gens, comme

les plantes.

7. Honore les pensées, les souhaits et les mots des autres. N'interromps jamais un

autre, ne te moque pas, n'imite pas grossièrement. Laisse à chaque personne le

droit à son expression personnelle.

8. Ne parle jamais des autres d'une mauvaise façon. L'énergie négative que tu mets

dans l'univers est multipliée quand elle te revient.

9. Toutes les personnes font des erreurs. Et toutes les erreurs peuvent être annulées.

10. Les mauvaises pensées causent la maladie de la psychée, du corps et de l'esprit.

Pratique l'optimisme.

11. La nature n'est pas pour nous, c'est une partie de nous. Elle fait partie de ta famille.

12. Les enfants sont les graines de notre avenir. Plante l'amour dans leurs cœurs et

arrose-les de sagesse et de leçons de vie. Quand ils ont grandi, donne-leur encore

plus d'espace pour qu'ils puissent continuer à grandir.

13. Évite de blesser le cœur des autres. Le poison de leur douleur te reviendra.

14. Sois honnête en tout temps. Dans cet univers, l'honnêteté est un test pour ta volonté.

15. Conserve ton équilibre. Tes sphères mentale, spirituelle, émotionnelle et physique ont chacune besoin d'être forte, pure et saine. Travaille le corps afin de renforcer l'esprit. Et développe la richesse de l'esprit de manière à guérir les maux émotionnels.

16. Prends des décisions conscientes quant à qui tu seras et comment tu réagis. Sois responsable de tes actes.

17. Respecte la vie privée et l'espace personnel des autres. Ne touche pas à ce qui appartient aux autres - en particulier les objets sacrés et religieux. C'est interdit.

18. Sois fidèle à toi-même avant tout. Tu ne peux pas nourrir et aider les autres si tu ne peux pas te nourrir et t'aider toi-même.

19. Respecte les autres croyances religieuses. Ne force pas les autres à croire en ce que tu crois.

20. Partage ta chance avec les autres.

Vendredi 26 Juillet 2019

Ce 26 Juillet 2019 est le nouvel an dans le calendrier maya.
Bonne année à tous!!!!! 🥳🥳🥳
Il s'avère que non seulement, nous changeons d'année, mais en plus de cela, nous passons à un nouveau cycle de 13 ans!
En effet, ces 13 dernières années étaient placées sous le signe de la lune rouge. Il s'agissait de nous purifier, de révolutionner nos émotions et de transformer les ombres de notre subconscient. Ce ne fut pas de tout repos hein 😅
Nous démarrons 13 nouvelles années sous la vibration du magicien blanc. Son aspect majeur est la connexion entre les mondes. Il nous invite à réintégrer les sagesses ancestrales, la conscience d'unité et facilite l'ouverture de passerelles vers nos consciences supérieures et les plans de lumière. Je vous souhaite cette transition douce et pleine de belles révélations!

Lundi 29 Avril 209

Le clitoris est une des stars du 21ème siècle.

Nous passons de siècles, voire de millénaires d'obscurantisme religieux et d'ignorance médicale à une connaissance et une reconnaissance de l'anatomie réelle de cet organe, jusque là honteux, ou résumé à un petit bouton dont la seule fonction serait de déclencher le plaisir féminin.

En parallèle, lorsque les circonstances physiologiques ne présentent aucun danger pour la mère comme pour l'enfant, nous assistons au retour des accouchements naturels, dans un environnement familier ou cocooning; loin des salles médicalisées, glaciales et suréclairées, si peu propices à une délivrance sur tous les plans, de la mère nouvellement réalisée comme de l'enfant.

On y préfère la position naturelle accroupie, éventuellement dans l'eau, à celle allongée, les quatre fers en l'air, issue de la curiosité voyeuriste des mâles des temps médiévaux.

Du tabou, à l'affichage contemporain du clitoris,

c'est une véritable révélation qui s'en vient!

La nature est intelligente.

Tout a une fonction, une utilité véritable,

dans la cohérence parfaite de la nature.

Comment pourrait-il en être autrement?

J'en appelle à votre bon sens.

Nous avons perpétué et nourri depuis des siècles

la croyance en l'obligation d'engendrer la vie dans la souffrance

et l'avons même favorisé, la médecine moderne déconnectant

la femme de son pouvoir le plus grand, celui de gérer sa grossesse

et son accouchement comme elle l'entend.

Certes, l'accouchement est un évènement hyperintense pour le corps.

Cependant, n'est-il pas conçu pour cela?

Le clitoris est un acteur majeur de l'innervation du périnée féminin.

Son rôle, sa fonction réelle, est potentiellement de permettre à la

femme qui donne la vie de moins souffrir, voire même, selon certains

témoignages, de faire l'expérience d'un accouchement orgasmique.

Mère nature est bienveillante

Nous sous-estimons l'intelligence de la vie en croyant qu'elle nous

destinenécessairement à engendrer son expansion dans la douleur.

Certes mesdames, nous ne nous imaginons guère utiliser sans

gêne cette "arme secrète anti-douleur", que l'on a cantonné à la

sexualité et au plaisir, devant une équipe médicale médusée.

Et pourtant...les témoignages confirmant son effet analgésique sont nombreux!

La stimulation clitoridienne, le massage de la vulve, diminuerait de manière significative les douleurs ainsi que les risques de déchirures. Ce n'est pas rien!

La libération du féminin est en marche et je vous propose de découvrir par les liens ci-dessous quelques témoignages confirmant ce que certains qualifieraient de fantasme grotesque.

Et voici les recommandations d'une doula pour favoriser un accouchement sans douleur, voire orgasmique.

www.flowoflife.fr

 

Traduit du texte source: https://www.babble.com/pregnancy/orgasms-during-childbirth-are-real-thing-doula/

  • Remplacez le terme "contractions" (c'est tellement constrictif) par "montées". Ce mot envoie mentalement au corps un message bien plus fluide et plaisant.

  • Prenez de profondes respirations abdominales à chaque montée, pour permettre à l'abdomen de s'ouvrir complètement. Respirez au-delà de la douleur, cela peut vous mener à une bonne surprise.

  • Visualisez une spirale d'énergie partant du dessus de votre tête et descendant dans votre corps, concentrant son énergie au niveau de votre col et submergeant votre vagin, ainsi que votre clitoris. Imaginez que cette énergie réveille les endorphines dans votre corps pendant qu'elle descend et qu'elle les disperse dans votre bassin.

  • Immergez vous d'eau chaude autant que possible. Le relâchement que procure l'eau chaude aux muscles du périné, durement sollicités lors de la naissance, leur donne de l'espace et permet de se focaliser sur une finalité plus agréable.

  • Quand vous vous sentez au point de bascule entre douleur et plaisir, laissez sortir de longs et graves grognements afin de permettre à l'énergie douloureuse d'être évacuée.

  • Ayez votre partenaire à vos côtés, afin qu'il puisse stimuler vos mamelons aux moments des montées. Cette action augmente la sécrétion d'ocytocine, ce qui renforce les montées – augmentant la potentialité d'une naissance plus rapide et éveillant l'excitation.

  • Demandez à votre partenaire (ou vous-même) de stimuler votre clitoris. En 1988, Barry Komisaruk et son équipe de recherche ont publié dans le Journal of Sex Research, que les stimulations vaginale et clitoridienne rendait les femmes moins sensibles aux stimulations douloureuses.

     

Livre de référence "La naissance orgasmique, guide pour vivre une naissance sûre, satisfaisante et agréable" de Elizabeth Davis et Debra Pascali-Bonaro

 

Liens vers les témoignages en français

 

https://www.parents.fr/accouchement/accoucher/jai-eu-un-orgasme-en-accouchant-164994

 

https://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/naissance-orgasmique-elizabeth-davis-74615

 

Liens vers les témoignages en anglais

 

https://allonan.com/2018/04/17/near-orgasmic-squat/

 

https://books.google.fr/books?id=cUcZJN4slLwC&pg=PA95&lpg=PA95&dq=clit+stimulation+painful+labour&source=bl&ots=LPjdmhxFHe&sig=ACfU3U0zkO4y3lF-HBXKJa0mE9h8n76AfQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiRiebJxdrhAhVNx4UKHTefBS0Q6AEwDXoECAgQAQ#v=onepage&q=clit%20stimulation%20painful%20labour&f=false

 

https://www.dailymail.co.uk/femail/article-3470441/Angela-Gallo-shares-masturbated-labour-s-best-form-pain-relief.html

Nouvelle lune du vendredi 5 Avril

Lors de la lune descendante, la lumière décroit, favorisant la décharge de tout ce qui ne nous est plus utile ou bénéfique.

Son paroxysme se produit à la nouvelle lune, qui annonce également le retour de la lumière!

La lune ascendante est alors l'opportunité de nourrir de nouvelles croyances, celles qui nous soutiennent et nous aide à attirer dans nos vies ce que nous souhaitons voir s'y manifester, pour notre plus grand bien.

C'est donc le bon moment pour partager avec vous ces affirmations positives!

Je vous propose de les pratiquer 21 jours et d'en voir les bénéfices par vous-même.

Si vous avez beaucoup de colère envers les hommes, il se peut que ce ne soit pas suffisant et qu'il faille d'abord libérer cette colère ou la déprogrammer.

Je vous souhaite une belle pratique!

Mardi 2 Avril 2019

Alors que nous nous approchons de la nouvelle lune, mes tirages de cartes renvoient tous au même sujet.
Nous sommes dans une période de défi suprême pour bon nombre d'entre nous!
Pour certains, ce sont des révélations ou des situations conflictuelles inattendues dans leur vie, pour d'autres des poussées de malaises irrationnelles parfois violentes.
Soyez-en sûr, cette tempête passera.
Mais quel est l'enjeu de ce défi que sommes-nous en train de vivre?
Ce qu'en dit l'énergie de vie:
"Notre défi ultime est d'aimer, sans aucune barrière, tout en respectant notre intégrité et ce que nous voulons voir se manifester dans nos vies."
Namaste 🙏💚🙏

Samedi 23 Mars

C'est l'énergie vitale elle-même qui appelle à se réharmoniser,

à recouvrer son état d'équilibre,

d'homéostasie parfaite.

Rien d'autre.

On peut la décliner en de multiples couleurs vibratoires,

elle n'en reste pas moins l'énergie de vie.

L'intelligence de la vie se manifeste ainsi: sans résistance,

de manière fluide telle un cours d'eau tranquille et lumineux!

Elle est alors capable de prendre les commandes du corps,

l'instrument de guérison par excellence.

Qui mieux que cet amas de densité, de beauté,

d'énergie compactée à son comble,

pour vibrer, rayonner et résonner suffisamment fort

l'explosion d'intensité joyeuse nécessaire à cet accomplissement?

C'est cela, le pouvoir de la vie.

C'est cela, le divin en notre corps.

C'est le pouvoir de la Kundalini, la puissance de la matière manifestée.

Artwork: Hakan Hisim, serpentine apotheosis

Jeudi 21 Mars 2019

Nouvelle année astrologique.

Le soleil arrive en bélier où se trouve également Chiron, le guérisseur.

C'est lui qui sera à l'honneur pour ce mois à venir, baigné par l'imagination, la sensibilité et l'intuition vibrante des poissons renforcée par Neptune et teintée de l'amour, de l'affectivité de Vénus.

C'est un moment clé où nos démons intérieurs sont éclairés.

Nous ne pouvons plus les cacher, ni les ignorer.

Le feu du bélier et la lumière du soleil nourriront, rassasieront ces émanations de notre être.

C'est le bon moment pour partager avec vous ce voyage intérieur d'auto-guérison.

Cette méditation est puissante et me parle particulièrement car elle nous guide dans un voyage intérieur qui est similaire à celui que je vis lors des soins chamaniques, chaque fois que l'un d'entre vous me fait le cadeau de me demander de l'aide.
"Nourrir ses démons"
Alors quand on parle de démon, il ne s'agit pas du diable en personne ou de je ne sais quel esprit malfaisant de je ne sais où.
Il s'agit de nos démons intérieurs ou de notre démon intérieur, qui n'est rien d'autre que le soi qui souffre. Cette part de nous qui souffre ou qui a souffert et qui continue de souffrir, même si l'histoire ayant causé cette souffrance est révolue.
Ce mini-nous qui pleure, qui est en colère ou qui a peur est nous et il est donc une part de notre énergie, de notre être.
Et ce mini-nous qui hurle intérieurement demande à être entendu, à être reconnu comme étant nous et consolé, aimé, nourri.
Nos peines et nos colères, une fois transmutées, une fois guéries, deviennent nos forces.
Il en est de même pour ce mini-nous qui souffre, ce démon intérieur.
Une fois apaisé, une fois nourri, il devient un guide, il devient un allié.


Cette méditation dure environ 35 minutes.
Vous aurez besoin de deux chaises disposées l'une en face de l'autre et vous aurez besoin de vous lever pour changer de siège par moments
Octroyez-vous du temps tranquille après, de manière à de pas vous sentir pressé et évidemment, mettez votre téléphone en silence.
Je vous souhaite un beau voyage, une belle guérison.
N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions

Dimanche 17 Mars 2019

Mon tambour, mon allié, mon amour.

Il est le précieux organe capable de rétablir l'harmonie

entre le coeur des humains et le coeur de la Terre.

A l'écoute de son chant, l'énergie primale entre en

effervescence et gronde jusqu'au rugissement de l'âme.

L'esprit de l'insouciant glisse sur lui jusque là où il veut bien le mener,

à l'intérieur de lui-même ou au-delà,

pour son plus grand bien.

Le tambour apporte de l'énergie, de la force, de la physicalité.

Il rétablit la fluidité dans les eaux émotionnelles tourmentées,

apaise les tornades de l'esprit, régule les feux de joie et de

courroux, stabilise la terre et fait chanter l'éther.

Ses vibrations enlacent la vie, qui retrouve l'envie de danser à nouveau.

Dimanche 10 Mars 2019

Reiki, Ashati, Lahochi et de nombreuses tonalités vibratoires de la

source sont aujourd'hui canalisées afin de prodiguer des soins.

On nous propose des initiations, des transmissions, des protocoles qui

rassurent lorsque l'on souhaite aider les autres par les soins énergétiques

et que l'on craint de mal faire.

Qu'en est-il vraiment de toutes ces énergies?

On peut schématiser cela comme une arborescence dont chaque branche

distale serait une tonalité vibratoire et dont la branche souche serait la

source.

Ou encore, prenons l'exemple d'un poste de radio.

Prenons des chiffres sans considérer d'échelle de valeur.

Il y n'y a pas de + ou de – dans l'énergie, juste des tonalités de natures

différentes.

Imaginons : Radio Reiki serait 90.7, Radio Lahochi 100.7 , Radio Ashati

88.8., etc

Dans cette soupe de vibrations, qui est l'ensemble de la bande de

fréquences possibles, soit la source, il y aussi nos états d'âme, nos états

émotionnels.

Radio colère 89, radio joie 104.4, radio tristesse 105.

Et nous y trouverons les archétypes.

Radio enfant intérieur 103.3, radio moi blessé 99.9, radio ange gardien

107.7, radio animal totem etc

Quelle émission souhaitez-vous écouter?

L'ensemble de la bande passante, c'est radio Source, de 87 à 108 FM. et la source elle-même est le poste de radio.

Et cet ensemble est parfait.

La source est tout cela.

La source, c'est le tout.

Elle est toujours là, partout, en nous et autour de nous, des battements de notre cœur à l'autre bout de l'univers.

Elle est la matrice de la création dont les cellules souches sont en chacun de nous.

Mais si je canalise toutes ces tonalités en une, je prends aussi de la colère ?

Et bien non, car il s'avère que l'énergie source est non duelle. Elle détient en germes tous les potentiels de la création et n'est pourtant aucunement teintée d'eux.

Elle est cette lumière liquide vivante et omnisciente dont la seule fonction est d'instiller le déploiement de l'harmonie. Sa nature est l'équilibre parfait dans le mouvement de la vie. Elle rétablit l'homéostasie.

Pourquoi alors aller piocher dans une fréquence vibratoire quand on peut avoir la source ?

Parce que c'est rassurant. C'est sécurisant et ça peut être bénéfique.

Si ça vous appelle, que vous sentez le besoin d'avoir une ligne directrice dans vos soins, écoutez-vous. La pratique vous rendra parfait.

Si c'est la source qui vous appelle, entendez son chant qui vous guidera, avec bienveillance et justesse.

Artwork: Flowoflife d'après une angiographie cérébrale humaine

19 Février 2019

Plus il y a de lumière, plus il y a d'ombre.

On peut croire devoir éclairer l'obscurité pour la dissoudre,

croire devoir la nettoyer ou la transmuter.

Mais ce qui créé une ombre, c'est l'obstacle qui se trouve entre elle et la lumière.

Cette barrière que nous avons érigée, en croyant devoir nous protéger.

Croire devoir, croire devoir.

Nous souvenons-nous seulement de quel danger?

Il n'y a aucun démon.

Il n'y a que des nous du passé souffreteux qui souhaitent se rappeler à nous,

afin d'être aimés, acceptés, reconnus comme étant nous.

Reste à réchauffer ces corps glacés qui ne nous sont en rien étrangers.

Laissons-les se liquéfier alors que nous les enlaçons, les consolons,

en leur chuchotant tendrement : "Je suis tellement heureux de te retrouver".

Image: Flow of Life

4 Février 2019

Le silence est une punition que l'on s'inflige,

une conclusion malheureuse faisant écho à notre propre condamnation,

celle de ne pas avoir su être plus fort que nos peurs,

celle de ne pas avoir répondu aux appels à l'amour de notre âme.
Alors que tout cela ne tient qu'à nous.
Il n'y a aucune obligation, ni de se punir, ni de se condamner.
Dès que nous nous autorisons à être les architectes de notre propre bonheur,

nous avons les pleins pouvoirs sur nos vies.

Image: Lassi Rautiainen

2 Février 2019

"La houle cosmique
Ou quand un tsunami karmique nous fait revivre

les histoires non exprimées de nos aïeux.
Tel est le pouvoir de la vie.
L'appel à la guérison chante si puissamment en nous

qu'il se manifeste dans la matière et que nous revivons, très concrètement,

l'histoire oubliée d'un parent ou d'un ancêtre.
C'est un inévitable mur d'eau qui s'avance et devant lequel nous ne reculons plus.
Nous sommes prêts à traverser la vague sans haine, ressentiment, ou remord.
Prêts à poser sur celle-ci un regard d'amour pour guérir la blessure

chaque fois qu'elle saignera.
Et puis finalement, tout passe.
Rien n'est permanent.
Nous en sortirons victorieux.
Nous aurons été le conquérant de notre liberté et de notre paix retrouvée,

libérant par là même toute la lignée."

26 Janvier 2019

Qui de nous ne s'est jamais armé d'une raison erronée pour brimer son âme?
Ses hurlements muets traversent l'espace et le temps...
Souvent, la nuit, ces âmes je les entends.
Derrière les barreaux d'une fausse idée d'intégrité,
elles attendent, qu'enfin, on vienne les libérer.
Elles observent impuissantes les jeux de leur bourreau,
cet esprit biaisé de principes et croyances fabriqués,
alors que la seule chose qu'elles étaient venues faire ici,
c'était aimer.

Artwork: Alexandr Milov

25 Janvier 2019

Chaque fois que nous nous trahissons nous-mêmes,

chaque fois que nous ne respectons pas les besoins de notre âme,

une part de nous pleure.
Nous créons alors nos propres démons intérieurs de souffrance,

que nous transmettons dans divers degrés à notre lignée.
La descendance, âmes courageuses, s'engagera dans un combat

contre ces fantômes,

croyant parfois être soumis à des attaques de forces obscures....
S'il y a quelque chose d'obscur, ce sont les silences, les mensonges, les non-dits.
Une fois mise en lumière, la vérité nous libère.
Et si ça ne suffit pas, il y a les chamanes et tous les guérisseurs d'âmes.
Amen.
🙏💚🙏

Artwork: Carlos Quevedo

6 Janvier 2019

Je vous ai concocté un petit amuse-tympans!
En avant-première, je vous présente le gong, utilisé lors des voyages sonores.
Montez le son!
Bonne écoute 🙏💚🙏

Jeudi 27 Septembre 2018

Reprenez votre pouvoir avec l'EFT!

Prendre conscience de notre pouvoir personnel, c'est passer du statut de victime à acteur, voire même auteur, de notre vie.

Bien souvent, nous avons l'art et la manière de nous compliquer la vie sans aucune intervention extérieure. La faute à tous nos conditionnements et blessures passées qui créent en nous des conflits, entre ce que nous croyons devoir être et ce que nous sommes vraiment.

Nous pouvons nous sentir bien seuls face à nos méandres psycho-émotionnels, réalisant que notre seul et pire ennemi est nous-mêmes.

Cependant, il existe des outils nous permettant de reprendre la main, de diriger à nouveau notre véhicule vers la direction qui nous convient vraiment.

Imaginez que vous soyez un ordinateur. Vos peurs, vos croyances limitantes sur la vie, les autres ou vous-mêmes, sont des programmes indésirables, s'apparentant à des virus. Nous pouvons installer un autre programme sur cet ordinateur, un message positif qui viendrait écraser le programme indésirable précédent. Si cela n'est pas suffisant, il nous faudra désinstaller, nettoyer le programme virus, avant de réinstaller le programme qui nous facilite l'existence.

Installer, désinstaller, reprogrammer, tel est le pouvoir de l'EFT.

Essayer l'EFT, c'est l'adopter!

Vous trouverez dans la vidéo ci-dessous des affirmations positives à répéter à haute voix, avec conviction. Elles seront bien plus efficaces si vous les couplez aux tapotements sur les points EFT, facilement trouvables sur le net. Imaginez que vous injectez en vous ces messages. Vous sentirez les phrases/programmes qui s'installent sans résistance et ceux qui coincent. Pour ces derniers, il sera nécessaire de désinstaller le programme virus correspondant avec une séance d'EFT spéciale inversion psychologique. Pour cela, me contacter pour une session individuelle, en face à face ou par skype.

Lundi 22 Octobre 2018

Couple intérieur Couple extérieur

Nous avons tous deux polarités en nous, féminine et masculine. En finir avec nos conflits intérieurs requiert d'établir l'harmonie entre ces deux aspects.

Pour une femme, le masculin guéri l'autorise à exprimer pleinement sa liberté et sa créativité.

Pour un homme, le féminin guéri le pourvoit d'intuition et de douceur, le guidant vers son coeur et sa vraie nature.

Le chemin menant à cet accomplissement passe par le pardon de toutes les douleurs liées au sexe opposé et la construction d'une image aimante de celui-ci, jusqu'à être capable de transcender toutes les images et de reconnaître le divin en chacun, au-delà des apparences et jugements.

La lucidité nous invite à reconnaître les différences entre hommes et femmes. Pas de supérieur ou d'inférieur, ils sont égaux par essence, similaires par bien des aspects et différents par d'autres. Les tendances naturelles apparemment opposées, associées avec justesse, se complètent parfaitement, comme les pièces d'un puzzle.

Texte amérindien:

"L'appel le plus élevé d'une femme est de mener un homme à son âme afin qu'il puisse s'unir à la source.

L'appel le plus élevé d'un homme est de protéger une femme afin qu'elle soit libre de marcher sur Terre."

Cette citation présente l'homme comme un protecteur, en rapport avec le besoin de sécurité de la femme et la femme comme une guide spirituelle, en écho à l'aspiration de l'âme de l'homme à s'élever.

Se sentant en sécurité, à sa place dans la matière, la femme peut manifester son ouverture et sa capacité infinie à donner la vie. Elle n'est plus paralysée ou limitée par la peur et le doute.

L'énergie vitale de l'homme domptée en étant dirigée vers son âme, fait cesser l'agitation et la sensation de manque illusoire. Il peut canaliser son pouvoir en direction de son soi le plus élevé, la conscience pure et universelle, tandis que la femme peut intégrer l'énergie, la manifestation de cette conscience dans la densité, qu'elle soit matérielle ou subtile.

Tous deux trouvent ainsi stabilité et épanouissement dans la paix.

Jeudi 1er Novembre 2018

Certains objets vous appellent?

Il faut reconnaître qu'outre leurs critères fonctionnels et esthétiques, les objets ont une personnalité. Un objet, quel qu'il soit, est au minimum teinté de l'énergie de la personne qui l'a conçu ou fabriqué. Cette vibration nous parle ou pas, résonne avec la nôtre ou pas.

Un objet que l'on vous offre se voit enrichi de l'intention de la personne qui vous l'offre. Un cadeau offert avec sincérité, après moultes recherches du cadeau parfait, en voulant vraiment faire plaisir, n'aura pas la même vibration qu'un cadeau impersonnel offert par pure formalité.

Dans la même idée, un objet déjà utilisé ou d'occasion s'est chargé de l'énergie de son (ou ses) ancien propriétaire. Sa tonalité vibratoire peut être neutre, chargée positivement ou négativement, selon l'énergie de cette personne, son état de bien-être, son rapport avec l'objet lui-même et avec son utilisation. Un objet que l'on utilise en étant en colère, ou en accomplissant une tâche qui nous est pénible, n'imprime pas la même vibration qu'un objet utilisé dans un état de joie, ou afin d'accomplir un travail enthousiasmant.

Exemple: une pioche utilisée pour des travaux forcées n'a pas la même vibration, puisque pas la même histoire, que celle utilisée par un jardinier heureux, s'imaginant déjà déguster les délicieuses tomates qu'il s'aprête à planter.

Viennent ensuite les objets magiques, ceux qui ont été programmés dans un but donné. Presque tous les objets fabriqués manuellement, avec une intention donnée, sont magiques. L'écharpe que votre grand-mère vous a tricotée avec amour, afin que vous ayez chaud cet hiver, pour vous protéger des miasmes et autres maladies, est un objet magique. Le collier de macaronis que l'enfant s'applique à réaliser parfaitement pour la fête des mères, pour que maman soit contente et encore plus belle, est un objet magique. Ces objets rayonnent l'amour et la bienveillance. Un objet fabriqué avec une intention d'amour la restitue, la rayonne.

Il n'y a qu'un pas entre le "fait-maison" et la magie domestique. Ce pas étant tout simplement, ayant conscience de ce processus vibratoire, de l'appliquer volontairement.

Viennent enfin les objets habités. Les restes d'animaux, les peintures ou photographies de personnes réelles, ainsi que les objets dans lesquels ont été invités un esprit peuvent être qualifiés "d'habités". Ces objets ont une présence caractérielle qui peut potentiellement être problématique. Je vous recommande de ne pas accumuler ce genre d'objets, au risque de vous baigner (voire de vous noyer!) dans une soupe d'énergies étrangères aux vôtres. Si ces objets vous appellent, la plus grande prudence est de mise. Vous appellent-ils pour votre plus grand bien? Il peut y avoir des liens particuliers, une forme de sympathie réciproque mais est-ce pour des raisons bénéfiques pour vous? Exemple: l'un de vos animaux "totem" est un aigle et vous êtes ravi de trouver ce joli pendentif Navajo, orné d'une griffe d'aigle, lors d'une brocante. Cependant, cet aigle a-t'il été tué avec respect? L'esprit de cet animal précis est-il vraiment d'accord pour vous accompagner, vous? Ce pendentif était-il au cou d'un guérisseur, ou d'un sorcier malveillant? Est-ce un objet volé?

La vérité est que le plus souvent, les entités ou forme-énergies qui se nichent dans ces objets vous appellent pour se nourrir de vous. Ils peuvent vous fatiguer énergétiquement, entraînant des aléas d'humeur, de la simple fatigue ou pesanteur, à l'irritabilité extrême ou à la dépression irrationnelle.

De plus, outre le vampirisme énergétique, il est raisonnable de considérer ces objets comme des présences, je dirais même comme des amis invisibles. Tout comme dans le cadre des relations humaines, l'attraction, puis l'attachement à ces objets, peut tout simplement traduire une "relation toxique". Et à ce titre, ils peuvent finalement s'avérer être de "faux-amis", intéressés ou de mauvais conseil, qui vous vident et vous polluent.

Pour faire le tri, évidemment, écoutez-vous et surtout, soyez honnête avec vous-mêmes. Vous pouvez également consulter un spécialiste qui pourra vous dire ce qu'il en est et éventuellement pacifier certains de ces objets.

20 Septembre 2018

La guérison par le son

Nous avons tous des musiques qui nous rendent mélancoliques, voire nous font pleurer. Tandis que d'autres nous donnent envie de danser ou encore, nous galvanisent littéralement.

Une chanson, une mélodie, peut rappeler à notre conscience certaines mémoires, ou réveiller certaines pensées, qui génèrent alors une émotion. Cependant, il y a ces musiques que nous n'associons à aucun souvenir, qui ne suscitent aucune pensée particulière et qui pourtant, vont générer en nous une réponse émotionnelle. Certaines vont même provoquer une réaction physique: " ouah ça me donne des frissons".

Une étude scientifique a montré que l'écoute d'un morceau qui nous plait génère une sécrétion de dopamine dans le cerveau. C'est drôle, c'est justement sur ces récepteurs dopaminergiques qu'agit la cocaïne.

De manière très terre à terre, qu'est ce que la musique, sinon une vibration?

On entend beaucoup parler de vibrations et d'ondes en tout genre ces dernières décennies. Les micro-ondes, les ondes radio, le wifi, etc...

Le son est vibration, mais d'une autre nature. Là où les vibrations pré-citées sont d'ordre électromagnétiques, le son, lui, est mécanique. Il est une succession de  compressions et décompressions d'air, dont la fréquence et l'amplitude vont définir sa sonorité.

Finalement, la musique, c'est du vent.

Du vent intelligent modulé.

Du vent intelligent.

Les sons qui composent une musique sont finalement autant de vents différents qui, une fois fusionnés nous baignent de leur chorégraphie. Entre la musique et nous, il s'agit donc d'une interaction physique avant toute autre chose. Une subtile secousse, un frémissement appliqué à notre corps.

Les tibétains ont cette notion de massage sonore. Les bols chantants ont cet usage. Composés de sept métaux correspondants aux sept chakras, leur son cyclique, de par la résonance circulaire du bol, procure un effet généralement relaxant. Relaxant pour le corps, mais aussi pour l'esprit. Quiconque aura eu la chance de recevoir un bain sonore par les bols, aura sans doute fait l'expérience du calme mental qui s'en suit. Comme une réinitialisation cérébrale, "where is my mind". 

Qu'en est-il du chant?

L'instrument, la caisse de résonance est alors le corps physique.

Le vent modulé, de manière organique, se teinte de l'intention du chanteur sur les plans vibratoires.

Les curanderos amazoniens vont ainsi programmer leurs outils, y injecter l'"icaro", l'identité vibratoire de la plante et sa médecine. Chaque plante a sa mélodie, son nom musical et sa fonction, son indication.

En l'absence d'intention, en état de vide mental, un corps détendu laisse circuler les énergies et devient un canal. En créant cet espace de disponibilité, de vide silencieux et en s'ouvrant totalement, peut alors se manifester le chant de l'âme.

Lors d'état modifié de conscience, de transe, le chant semble provenir de mon abdomen. D'une porte, comme un tunnel, un gouffre sans fond duquel jaillit la manifestation d'une sagesse à la fois intrinsèque et universelle, provenant de bien au-delà de moi-même, d'un autre plan de réalité.

C'est de là que vient l'appel !

Une vague d'énergie se présente à la porte, gonfle, s'expand.

Irrésistiblement, la porte cède et le chant de l'âme, le chant des esprits, irradie dans la joie.

Un chant qui pacifie, purifie et aime.

Un chant qui libère et élève.

Un chant qui guérit.

Un chant qui ré-accorde les mondes.

Le chant suivant est à écouter en boucle lors d'une relaxation. Commandez intérieurement à toutes les dimensions de votre être de se laisser baigner par cette vibration et ainsi être ré-harmonisé.

14 Août 2018

L'enregistrement audio de la dernière conférence est en ligne!

Ecouter, aimer, partager <3 Namaste

Jeudi 19 Juillet 2018

Le pouvoir de notre attention

Nous envoyons de l'énergie à ce à quoi nous portons attention.

Bon gré ou mal gré nous, nous nourrissons ainsi de nombreux éléments intérieurs et extérieurs à nous-mêmes.

Rien de tel que la rumination mentale pour transformer une simple pensée dérangeante en véritable obsession pesante, qui semblera au final échapper totalement à notre contrôle. Une petite forme-pensée peut devenir un grand poids. Nous la nourrissons, passons du temps et de l'énergie à la décortiquer, à l'analyser sous toutes ses coutures. Peu à peu, elle se transforme en démon intérieur dodu qui gangrène notre bien-être et nous domine.

Une pensée qui ne génère pas d'émotion, une pensée neutre, est facile à laisser partir. La pensée perturbatrice, quand à elle, est connectée directement ou indirectement à une peur en nous. Une petite pensée redondante peut être vaincue en se changeant les idées, en nourrissant autre chose. Une pensée qui a gagné en force nécessitera ce recul en soi, salvateur, qui permet de reconnaître chaque début de ce processus et de décider consciemment de tourner notre attention vers autre chose. La résolution de cesser cette boucle infernale, de passer à autre chose, est alors indispensable.

Cette gymnastique intérieure est à générer sur la durée, dans la même mesure que la rumination a été nourrie dans le temps.

Il en va de même avec les émotions perturbatrices. De par notre attention, nous les nourrissons. Il sera alors question d'amener en soi une émotion plus plaisante, une émotion sur laquelle détourner notre attention.

Et nous nourrissons de notre attention les éléments extérieurs. Parler aux plantes est reconnu bénéfique pour leur croissance. Consacrer de notre temps et de notre écoute compatissante à autrui le régénère.

Nous envoyons de l'énergie à nos pairs lorsque nous leur portons attention. Veillons toutefois à ne pas constamment nous vider et à nous autoriser le repos. Pour notre propre équilibre, il arrive un moment où il nous faut nous recharger. Fort heureusement, cela n'a pas nécessairement à passer par un échange énergétique direct avec autrui. Portons notre attention sur nous-mêmes, notre perception, notre corps. Nourrissons-nous nous-mêmes. La nature, la nourriture, ainsi que tout ce qui nous met en joie sont également de bons moyens de nous recharger.

Ces phénomènes subtils d'interactions énergétiques rejoignent les guidances de nombreux courants philosophiques et spirituels, qui nous suggèrent de maîtriser nos pensées.

Il s'agit de se souvenir de notre responsabilité personnelle, de réaliser le pouvoir que nous avons, pour mieux le maîtriser.

C'est le pouvoir personnel.

Vendredi 13 Juillet 2018

Merci à toi, mon corps.

Je vous propose de vous guider lors d'une méditation pendant laquelle nous allons remercier, aimer et nous émerveiller de notre corps.

Ce corps physique, véhicule de notre âme, que nous blâmons ou avons blâmé lorsqu'il ne fonctionnait pas comme nous le souhaitions. Ce corps, sujet de conflits intérieurs lorsque nous ressentons un décalage entre l'image qu'il renvoie de nous au monde et ce que nous sommes. Ce corps, également source d'attachement excessif de par les possibilités de plaisirs qu'il nous offre.

Avons-nous une relation saine avec notre corps? N'avons-nous pas tendance à l'oublier?

Souvenons-nous que ce corps est un merveilleux cadeau, une célébration permanente de cellules actives, vivantes, une densification de l'amour divin, afin que nous puissions créer, nous manifester dans ce monde.

Prenons le temps, ensemble, de lui accorder l'attention, la reconnaissance et l'amour qu'il mérite lors de cette méditation d'environ une demi-heure. Vous pouvez utiliser cette méditation comme un accompagnement au sommeil, pour vous endormir détendu et dans de bonnes vibrations. Mettez votre portable en mode avion, trouvez un lieu confortable, propice à votre détente et allons-y. PS: n'hésitez pas à mettre le volume un peu fort au début, je baisse un peu en décibels au fur et à mesure :-)

1er Juillet 2018

Portail énergétique 1711

A vous tous qui êtes sur le chemin de la libération, ces dernières semaines ont été particulièrement intenses.... Réjouissez-vous! Ces angoisses, tensions, peurs ou colères qui se sont manifestées s'harmonisent enfin. Le chaos ainsi ordonné, nous retrouvons des parts de nous que nous avions rejetées. Des barrières tombent, des voiles se lèvent et nous nous surprenons nous-mêmes à ne plus être affectés par ce qui suscitaient en nous de profonds malaises. Si vous n'en voyez pas encore "le bout", lâchez tout. Rendez vos armes. Abandonnez-vous à la source, au créateur, au flot parfait de la vie. Ce sont les efforts et les luttes qui sont à l'origine de l'inconfort. Vous laissant ainsi flotter, la plénitude se trouve à la clé. Et si vous paniquez, que vous croyez vous noyer, contactez-moi, je vous enverrai une bouée ;-)

13 Mai 2018

Les bienfaits de la prière

Cultiver de bonnes intentions et focaliser son attention, tel est l'exercice de la prière.

La prière peut être ponctuelle et spontanée ou s'inscrire dans la régularité d'un recueillement quotidien.

Se re-cueillir avec joie, s'autoriser un temps de silence, un temps d'écoute bienveillante de notre for intérieur et de reconnexion à notre graine, à cette source qui est en tout et prendre le temps de lui parler.

La prière peut être expérimentée à voix haute ou récitée intérieurement, son écho diffère alors. Prenez le temps de sentir l'espace que votre prière remplit, palpez-le dans le silence qui la suit, révélant son empreinte.

Ses mots peuvent être ceux d'un instant, ou avoir été psalmodiés par nombres de pèlerins depuis la nuit des temps.

Un temps dédié à la connexion au divin qui, pratiqué régulièrement, nous invite à observer les fluctuations de nos qualités de conscience et de présence, ainsi que de notre capacité à maintenir un état de stabilité mentale. La discipline implique la tolérance de ces variations et la capacité à retrouver le chemin qui mène à la présence parfaite.

Libre à chacun de choisir à qui seront destinées ses prières, que ce soit à son âme, au créateur ou à une de ses émanations et s'il s'agira de la répétition d'une même prière, ou d'une prière venant sur l'instant.

Une prière motivée par l'amour est toujours entendue.
La récitation régulière et prolongée imprime la prière de plus en plus profondément en soi.

Tel un tatouage profondément gravé dans l'âme, elle infuse sa vibration dans notre être et résonne en silence.

Des textes éprouvés par diverses confessions peuvent vous appeler, ou vous guider vers une direction ou les mots justes. Elle peut être une base inspirante de votre prière personnelle.

Je suis heureuse de partager ici avec vous ma pratique personnelle des 21 hommages à Tara. en vidéo pour la récitation audio et en pdf pour les textes de prière.

La Tara verte est le Bouddha féminin de la compassion, la rapide pacificatrice, la grande libératrice. Ses 21 émanations sont autant de formes représentant ses différents attributs.

Bonnes prières à vous.

26 Avril 2018

Aujourd'hui, deux personnes distinctes me sollicitent pour un même sujet.

C'est donc certainement le moment opportun pour en parler.

Il s'agit de la tromperie, la tromperie charnelle dans le cadre d'une relation de couple. Ces deux cas concrets concernent des hommes qui ont trompé. Cependant, il pourrait s'agir de femmes, chaque humain a en lui les deux polarités.

Ces situations nous amènent au sujet de l'erreur, de la faiblesse. Dans les cas présents de la faiblesse de l'homme, mais plus largement de la faiblesse de l'humain dans sa capacité à gérer son énergie vitale.

Notre énergie vitale est notre énergie sexuelle, c'est l'association qui a été faite dans nos sociétés depuis très longtemps. On a associé cette énergie vitale à la reproduction, à la copulation et c'est juste. C'est effectivement l'énergie qui permet de créer une nouvelle vie humaine, mais pas que. C'est une énergie qui permet de créer toute forme de vie, de donner vie à nos idées et projets. C'est une énergie créatrice qui peut être dédiée à tout type d'expansion, de développement, à toute manifestation créatrice quelle qu'elle soit, pas seulement la sexualité. Mais depuis toujours, on nous a enseigné que cette agitation d'énergie c'était le sexe, c'était le désir charnel. On nous a présenté cette association là. Résultat, nous avons de grandes difficultés à gérer cette énergie correctement. Cette énergie, c'est ce que les yogis nomment la kundalini. Et effectivement, cette énergie est immense et n'est pas toujours facile à gérer correctement au quotidien, surtout quand elle est agitée.

Si vous êtes un homme, oui, certaines personnes du sexe opposé (ou de même sexe si vous êtes homosexuel) peuvent réveiller en vous cette énergie, cette agitation. Et si vous êtes une femme, même chose. Et cette agitation que l'on ne parvient pas à apaiser, qui trouble notre état de bien-être, nous allons essayer de la juguler comme nous le pouvons. Il y a plein de moyens de la juguler. Lorsque vous êtes conscient de tout cela vous pouvez vous entraîner à la faire monter, à la laisser se diffuser en vous car elle est la vie elle-même qui nous anime. Elle est de plus une énergie de guérison puissante. Vous pouvez la libérer dans une activité sportive ou l'injecter dans n'importe quel projet ou activité qui vous fait plaisir.

Toutefois, notre conditionnement fait que lorsqu'il y a agitation de notre énergie vitale, nous l’interprétons comme un manque, raccourci facile au manque de relation charnelle, qui finalement est juste la transposition d'un manque d'amour. Un manque d'amour pour nous-mêmes. On ne s'aime pas. On a besoin dune reconnaissance extérieure d'amour. Et là encore, on a fait l'association, dans notre société, amour et sexualité. Alors qu'objectivement, il y a un tas de gens que nous aimons et avec qui nous ne couchons pas. Ne serait-ce que nos amis et les membres de notre famille. Nous n'avons pas besoin de la sexualité pour aimer et se sentir aimer, c'est un faux besoin.

Le sujet du jour est donc la tromperie.

Pour la personne trompée, cela va résonner avec les blessures de trahison, d'humiliation, de rejet ou d'abandon selon son historique personnel. Pour elle, tout s'écroule. Il y a la colère envers l'autre bien sûr, mais aussi la colère envers soi de se croire insuffisant ou incapable de combler les besoins de l'autre. Si vous êtes trompé, oubliez cette croyance tout de suite! Ca n'a rien à voir avec vous. La personne qui va tromper va désespérément tenter de combler son manque d'amour pour elle-même ou d'apaiser l'agitation de son énergie vitale. C'est sa responsabilité intrinsèque.

Qu'en est-t'il de cette personne qui a trompé? Dans les deux cas que l'on m'a exposés aujourd'hui, la personne a choisi d'en parler à l'autre. Et c'est une bonne chose. On peut discuter du fait que se taire éviterait à l'autre de souffrir et que parler n'est qu'un moyen de soulager la culpabilité du ou de la trompeur/euse. Cependant, avouer sa faute requiert du courage. Savoir que l'on va faire souffrir quelqu'un que l'on aime requiert du courage. C'est prendre le parti de faire souffrir l'autre pour être juste et honnête. C'est offrir à l'autre la vérité, en osant exposer sa faiblesse au grand jour, en prenant le risque de ne plus être aimé, afin qu'il ou elle ait toutes les cartes en main. Ce sera alors sa décision d'accepter, de pardonner, ou non.

Si nous allons un peu plus loin dans la compréhension de ce processus de tromperie, il y a derrière ce besoin de reconnaissance, ce besoin de plaisir physique plus ou moins inconsciemment associé à ce besoin d'amour, beaucoup de peur et la croyance sans doute, que l'on n'est pas assez bien. Je ne suis pas une bonne personne et je ne suis pas assez fort/forte pour être fidèle comme l'attendrait mon/ ma partenaire. Je ne crois pas en moi alors, je fais des erreurs, je me prouve à moi-même que j'ai raison de ne pas croire en moi. Oui, je suis faible. Oui, je fais une erreur. Oui, je n'ai pas su dire non et je n'ai pas été capable de maîtriser cette agitation en moi.

Alors, pour le trompeur comme le trompé, il n'y a pas d'obligation à pardonner. Nous ne sommes pas des saints, inutiles de se mettre la pression. Vous avez le droit d'être en colère envers l'autre ou/et envers vous-mêmes. Vous avez le droit de vous sentir anéantis ou tristes. Ne luttez pas contre ça. Il n'y a aucune culpabilité à avoir par rapport à ces sentiments. Le pardon n'est pas obligatoire même si, évidemment, il serait salvateur pour l'autre et surtout pour vous-mêmes. Mais il n'y a pas d'urgence. Ne rajoutez ni pression, ni culpabilité supplémentaires. Bien sûr, personne n'a envie d'être triste ou en colère, on n'aime pas ça! Mais on en a le droit. Si ça nous traverse à un moment donné, nous avons le droit de le vivre. Vous aurez même certainement besoin d'en passer par là, jusqu'à avoir épuisé vos ressources de colère et de tristesse, ou jusqu'à en avoir marre de faire cette expérience de colère, de tristesse et pouvoir passer à autre chose. Ce qui est sûr, c'est que rien n'est permanent. La souffrance passera quand vous ne vous y accrocherez plus.

Voilà, les pensées qui me viennent spontanément sur ce sujet. Il ne s'agit pas de vérité universelle, évidemment. J'espère que vous y trouverez quelques clés qui vous aideront.

Bien à vous

© 2018 Flow of Life

Marque déposée

Liquid stranger - Faun on the water
00:00 / 00:00